Connexion

RANDONNÉES / TREKKING DANS L'ATLAS ORIENTAL

Photo du bandeau : femmes Aït Bou Meriem, 2011
Photo ci-contre : Tassiouant, Atlas Oriental
Voir le diaporama au bas de la page.
Cliquez sur la flèche pour faire défiler les photos, cliquez sur les photos pour les agrandir.

LES SÉJOURS

LA ZONE VISITÉE :

Des centres d’accueil GTAM (Gîte Touristique Agréé par le Ministère) accueillent des groupes de randonnée, en pays berbère. Ils se trouvent dans  l’Atlas Oriental, à l'est d'une ligne Fès - Errachidia.
* Le Haut Atlas dresse un de ses trois grands sommets (DjebelAyachi 3737m), avant de descendre doucement (Dj. Mesrouh 2714m) vers les plaines sahariennes de l'est et du sud désertique,
* Le Moyen Atlas, devenu sauvage et imposant (Dj. Tichoukt 2796m, Dj. Bou Iblane 3190m), présente sur son versant sud, désertique, de profondes vallées et de magnifiques villages à l'architecture étonnante.
* Entre les deux Atlas, la zone prédésertique (Missour / Talsint) offre ses plateaux couverts d'alfa et ses oasis verdoyantes le long des oueds.
* Au sud du Haut Atlas enfin, nous sommes dans la zone désertique et les fonds de vallées abritent les oasis à palmeraies.
* Enfin, les séjours permettent de visiter la ville de Fès, et donc la plus belle médina du Maroc. Il est possible aussi de visiter Meknès.

Des accompagnateurs organisent entièrement le séjour des randonneurs. En général, les groupes sont pris en charge à l'aéroport de Fès (éventuellement Casa, Rabat, Nador, Oujda, etc). Le tourisme au Maroc a ceci de particulier : il est entièrement organisé autour de trois villes, toutes situées dans l’ouest et le sud-ouest : Marrakech (70%), Agadir (15%), Ouarzazate (5%). Dans les montagnes de l’Atlas Oriental, les chances de voir un autre touriste que ceux de votre groupe sont pratiquement nulles. Et pourtant, que de beautés dans cette région !

Au printemps 2010, le groupe des Parfaites (5 Normandes intrépides qui venaient pour la 2° fois) ont ouvert la zone des Aït Bou Meriem, très protégée par de hautes montagnes et de mauvaises pistes, et totalement vierge de touristes jusqu'ici (voir dans le menu la page "HAUT ATLAS").

LES TREKS DE L'ATLAS ORIENTAL :

Les accompagnateurs ont un souci quotidien : préserver des moments de contacts humains avec la population berbère. Pour cela, les randonneurs sont accueillis dans des villages de montagne, soit au gîte (une grande maison de village aménagée), soit, au gré des randonnées et des circuits, dans des maisons sélectionnées pour leur confort relatif et la qualité de l'accueil. Chaque randonnée est l’occasion de prendre une ou plusieurs fois le thé, et d'approcher ainsi la vie rurale au quotidien, dans les villages traversés. Un tourisme intelligent a été construit et on veille à se tenir éloigné de l'esprit « piège à touriste » en vigueur ici et là.

Les constantes :
- une organisation à taille humaine, un accueil familial en milieu traditionnel berbère, une cuisine familiale variée et d'excellente qualité,
- prix familles, enfants, groupes, gratuités pour les groupes,
- pour les séjours en gîte avec randonnées en étoile : accueil à prix symbolique pour les enfants de moins de 15 ans (2 par couple, 13€/jour),
- un nouveau Maroc, hors des sentiers battus (et rebattus !) des Atlas Central (Bou Guemez, M'Goun, Tessaout, etc) et Occidental (Toubkal, etc), un souci d'authenticité,
- l’Atlas Oriental, à la limite de la zone prédésertique, offre une variété de paysages qu'on ne trouve pas ailleurs. Ainsi l'habitat peut-il être construit en pierre taillées dans les strates de calcaire, ou en pisé rougeâtre, ocre ou grisâtre, ou encore en pierres volcaniques noires… La végétation va des cédraies aux steppes d'alfa et de romarin avec lauriers roses le long des oueds, en passant par des zones de maquis (lentisques, chênes verts), des forêts claires de cyprès de l'Atlas, de genévriers, de thuyas ou de buis rouge. Dans la zone prédésertique du versant sud, ce sont des vallées de terre rouge qui enserrent les longues traînées vertes des oasis et les villages de terre à l'architecture du Haut Atlas. Cà et là, des forêts de cèdres morts sur pied dessinent des décors fantômatiques. Dans les vallées étroites sont cultivés en terrasses, le blé, l'orge, le maïs, les oliviers et tous les fruitiers méditerranéens.

LES FORMULES :

-    Randonnée en étoile, avec retour au gîte tous les soirs, pour les familles et les groupes de randonneurs qui veulent passer des vacances calmes, profiter de contacts approfondis avec les gens du coin, du confort et de la cuisine exceptionnelle de la famille d’accueil. Certains jours, un petit transport vous emmène dans des lieux très différents situés dans un rayon de 20km. Tout le monde est émerveillé par la beauté des destinations : une vallée de terres écarlates, des oasis, des ksars, des marabouts, des traces de dinosaure, des sources chaudes, un souk hebdomadaire, etc. On visite en général la ville de Fès le jour de l’arrivée ou le jour du départ (selon horaires du vol). Certains groupes demandent des raids en minibus dans un rayon de 100km : les vallées du versant sud du Bou Iblane, l’oasis de Douira, la ville de Missour, porte du désert… Pour les séjours de deux semaines, on peut finir par un raid de trois jours dans les vallées plus lointaines du Moyen Atlas (région du Bou Iblane nord), du Haut Atlas (région de Talsint) ou du Grand Sud (région d’Erfoud, Gourama). Environ 3 à 5h de randonnée dans la journée, dénivelés assez faibles.

-    Randonnée en trekking, qui peut être plus sportive, de village en village (toujours accueil chez l’habitant dans des maisons sélectionnées) et de vallée en vallée, qu’on peut terminer par l’ascension du Tichoukt (2796m) du Bou Iblane (3.190m) ou du Mesrouh (2714m). Plusieurs circuits sont possibles. Environ 4-5 ou 6-7h de randonnée dans la journée selon la formule choisie, tranquille ou sportive, dénivelés accessibles à toute personne en forme convenable. Les guides proposent des séjours de longueur variable (une, deux, trois semaines...) qui peuvent traverser plusieurs régions très différentes (vallées du Moyen Atlas, du Haut Atlas, Oasis de la zone prédésertique...).

-   Formule mixte Minibus - rando : Circuit en minibus et petites randonnées quotidiennes dans les plus belles vallées du Moyen Atlas (région du Bou Iblane), du Haut Atlas (Pays Aït Bou Meriem), de la zone prédésertique de Missour (plateaux d'alfa et oasis le long des oueds) et de la zone désertique (oasis à palmeraies de la Vallée du Guir).

LES CONSEILS... ET L'ORIGINALITE DE L'ACCUEIL...

En avion, atterrissez à Fès, à la rigueur à Casablanca. Qu'on ne se croie pas obligé de visiter Marrakech, capitale des touristes !! La plus belle medina du Maroc, et la plus authentique, est celle de Fès. Les plus beaux monuments historiques sont à Meknès...

Et, si vous êtes du midi de la France,
- en famille, en petits groupes, venez en voiture
(ferry Almeria / Melilla, Algesiras - Ceuta) !
- en groupes importants, venez en car !

QUAND PARTIR ?

Les séjours peuvent avoir lieu toute l'année. Comme dans toutes les régions de montagne du Maroc, les périodes idéales pour la randonnée dans les zones de haute montagne sont le printemps et l’automne, mais les séjours d'hiver, qui se font dans les zones semi-désertiques et
de moindre altitude, sont souvent ensoleillés. Les séjours d'été sont faisables dans les zones d'altitude (au-dessus de 1600m) :  dans le Tichoukt, dans le Bou Iblane, dans le Mesrouh (voir plus haut), il fait moins chaud que dans le Lubéron ! Mais bon, c'est l'été au Maroc, et la visite de Fès par exemple, si elle se fait, se fera à plus de 40°...

MON RÔLE :

Mettant à profit 45 annnées d'explorations, j'envoie des groupes de randonneurs dans l'Atlas marocain depuis longtemps. Une attestation administrative marocaine datée du 28 / 12 / 1989 dit que mon action bénévole participe à la mise en valeur de la région. Mon rôle se limite à mettre les groupes en contact avec les gîtes et les guides marocains, pour effectuer des parcours que j'ai pensés, et que je mets
au point selon les voeux des randonneurs,

Attention, le "contact" automatique a été désactivé pour le moment.
Envoyez directement un mail à :

francis.boulbes@gmail.com

Le Tichoukt (2800m) vu de Tint 
 < 
 >